05/11/2012

Prendre la Nationale 7 Aujourd'hui - 3 : Par où ?


Prendre la Nationale 7 aujourd'hui
Quel itinéraire choisir ?

La question peut paraitre idiote, mais si vous venez de temps en temps sur le site, vous avez compris qu'il existe plusieurs routes sympathiques pour descendre en vacances depuis Paris.

Tout dépend d'où vous partez, et où vous allez... Trois itinéraire pour commencer, un seul à l'arivée. Voici quelques éléments pratiques pour faire votre choix.

• La Route Nationale 7

C'est bien sûr la plus connue, la plus emblématique. Vous y retrouverez tous les clichés, peur peu que vous cherchiez un peu. elle peut parfois sembler longue dans la partie Nord.

Le pont de Loire à Nevers (Nièvre).
Paris - Nevers. La banlieue de Paris ressemble peu aux photos de vacances... n'hésitez pas, si vous partez loin, à prendre l'A6 jusqu'à Fontainebleau. Depuis l'ouverture de l'A77, le trafic s'écoule sans problème et la Nationale 7 est parfois déserte, après Montargis. A partir de Cosne sur Loire, il faut souvent jouer à cache-cache avec les anciennes portions et l'autoroute... Le "vieille" N7 a parfois complètement disparue, c'est le cas près de Pouilly sur Loire.
Notre conseil : vous serez peut être tenté d'éviter la traversée de Nevers, mais la perspective sur le pont mérite quand même le coup d'œil...

Nevers - Lyon. Pas de problème particulier. Vous pouvez éviter Moulins et Roanne, à moins d'y faire étape. Attention, entre ces deux villes, le trafic des poids-lourds est très important, et parfois pénible, surtout lorsqu'on veut trainer un peu.
Notre conseil : à Lyon, à moins de vouloir visiter la ville, nous vous proposons de ratrapper l'autoroute A6 par le Tunnel de Fourvière (c'est indiqué), de continuer sur l'A7 et de ne la quitter qu'à Vienne.

Lyon - Avignon. La Vallée du Rhône. Trafic local assez dense. Pas de soucis particulier. Vous pouvez éviter le centre de Valence en passant par les bords du Rhône, mais pas Montélimar : arrêt nougat obligatoire ! Orange est la dernière grande ville sans déviation. En été, c'est parfois très embouteillé.
Notre conseil : La zone péri-urbaine d'Avignon n'est pas très agréable, c'est une suite ininterrompue de zones commerciales. Si vous ne comptez pas vous y arrêter, vous pouvez prendre l'Autoroute A7 à Orange, direction Marseille, et la quitter à Avignon-sud (n°24), vous serez juste en face du Pont sur la Durance, sur lequel passe la N7.

La Nationale 7 à Orgon
(Bouches du Rhône).
Avignon-Fréjus. Dès la Durance franchie, vous trouverez de superbes alignements de platanes sur une quarantaine de kilomètres. Surtout n'évitez pas les petits villages déviés : Lambesc, Tourves, Pourcieux, Flassans, le Luc, etc. Même les jours de marché, c'est un vrai plaisir d'y passer. L'arrivée sur Fréjus n'est pas comode, la N7 (DN7) est parfois difficile à suivre. En cas d'hésitation, suivez la direction de Cannes par la route (panneaux verts).
Notre conseil : Si vous ne comptez pas vous arrêter à Aix-en Provence, vous pouvez éviter facilement la traversée de la ville. Après la station Total de Celony, la N7 s'engage dans une grande descente. Là, prenez l'autoroute et suivez la direction de Nice. Sortez à Aix Sud (n°31), c'est rapide et gratuit.

Fréjus - Menton. Ce n'est plus la route des vacances, mais la Côte d'Azur. La vieille N7 est presque impossible à suivre dans les villes, quand elle n'est pas en sens interdit. Pour passer l'Esterel, deux solutions : la Corniche d'Or, superbe, mais souvent encombrée en saison, et la route de l'intérieur, la vraie N7, un vrai régal et peu utilisée. A Cannes, prenez la Croisette, et suivez la direction d'Antibes, et à Nice, préférez la Promenade des Anglais. Le départ des Corniches n'est pas toujours facile à trouver, n'hésitez pas à demander votre chemin.
Notre conseil : Passez par la Grande Corniche. Il y a moins de trafic, et les points de vue sont superbes... Il est difficile de s'arrêter sur la Moyenne Corniche, à cause de la circulation.


• La Route Bleue

La Route Bleue empruntait la Nationale 7 sur la presque totalité de son tracé. Elle la quittait après Roanne pour éviter Lyon, et la rejoignait à Valence.

Le Col de  Grand Bois, ou de la République,
au dessus de St-Etienne (Loire).
Roanne - Valence . Pas de problème particulier, suivez la direction de St-Etienne à Roanne. La route est beaucoup plus jolie après St-Etienne, lorsqu'elle gravit le Col de la République dans le massif du Pilat. Vous pouvez traverser le Rhône à St-Vallier, à Tournon ou à Valence, ou continuer à descendre plus au Sud.
Notre conseil : A St-Etienne, pour éviter la traversée de la ville, prenez le périphérique (suivre d'abord St-Chamond, puis Firminy). Attention à ne pas louper la sortie (n°24), elle est petite et cachée dans une montée. Suivre ensuite Annonay-Valence.


• La Route Nationale 6 entre Paris et Lyon

C'est l'alternative historique, beaucoup plus utilisée en fait que la "vraie" Nationale 7. Son doublement par l'autoroute A6 dès les années 60 l'a un peu figée dans le temps : elle en garde beaucoup d'authenticité. Pour les gens qui viennent du Nord, vous pouvez la rejoindre à Auxerre.

Paris - Auxerre. comme pour la N7, n'hésitez pas, si vous partez loin, à prendre l'A6 jusqu'à Fontainebleau. Pas de difficulté particulière. Vous pouvez éviter la traversée de Sens (si vous ne visitez pas), mais ne manquez pas Villeneuve sur Yonne et Joigny, ça vaut le coup.
Notre conseil : En arrivant à Auxerre, à moins d'y faire arrêt, prenez la déviation, et sortez au Sud, direction Avallon.

Le château de la Rochepot (Côte d'Or)
Auxerre - Chalon. C'est la partie la plus authentique de toute la route Paris Côte d'Azur. Un véritable régal, en été ou en hiver, d'autant qu'il y a peu de trafic. N'hésitez pas à traverser les localités déviées.
Notre conseil : Quitter la N6 pour traverser La Rochepot par l'ancien tracé, et continuez vers St-Aubin toujours par l'ancienne N6 (D33). Très belle perspective sur le château en haut de la côte.

Chalon - Lyon . Une portion assez difficile et chargée. C'était déjà le cas dans les années 60, c'était même la portion la plus chargée de France. En arrivant sur Lyon, vous pouvez prendre l'A6 vers Lyon centre (A6, Tunnel de Fourvière). Ne suivez pas Valence-Marseille par l'A46, à moins de vouloir visiter le Musée de Rochetaillée (de là, il vous suffira de suivre la Saône pour revenir sur Lyon-centre).
Notre conseil : La déviation de Villefranche en Beaujolais est très mal foutue. Dans le sens Sud-Nord, prenez par le centre ville : l'ancienne N6 est à sens unique. En descendant vers le Sud, c'est un peu plus compliqué, mais faisable.

Les autres questions, pour bien réussir son voyage :








Aucun commentaire: